NBH

plaquette NBHBilan bucco-dentaire d’entrée en EHPAD : NBH (Nutrition, Bucco-dentaire, Hygiène)

Dès sa création, l’URPS CD PDLL a accordé une importance particulière à la santé bucco-dentaire des personnes dépendantes.

Soutenue par la Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire, l’URPS a réussi à faire de la santé bucco-dentaire des personnes dépendantes une des priorités de l’ARS.

Le projet Nutrition Bucco-dentaire Hygiène (NBH) est un projet de prévention de la dénutrition dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). Il est basé sur l’expérimentation réalisée en 2005 avec l’Union Régionale des Caisses d’Assurance Maladie (URCAM) sur 25 maisons de retraite des Pays de la Loire, et repose sur trois piliers :

1– l’information et la motivation de l’ensemble des intervenants autour du patient en EHPAD, du directeur au cuisinier, en passant par les familles, sur la nécessité de prendre en compte le problème bucco-dentaire. En effet, il est nécessaire de tenir compte du retentissement des infections dentaires sur les pathologies générales, et de l’influence d’un mauvais état bucco-dentaire sur l’alimentation, et donc sur la dénutrition, première des principales causes de décès dans les établissements.

2– la formation d’un Correspondant en Santé Oral (CSO). En général un membre du personnel soignant de l’EHPAD, le CSO a en charge le suivi de l’intégration de la santé bucco-dentaire des résidents au coeur du projet d’établissement. Cela se traduit pas l’accompagnement des équipes pour les former et mettre en place des protocoles d’hygiène individualisés des résidents; il est également le lien avec les chirurgiens-dentistes traitants des patients et assure le suivi des besoins de soins révélés lors de l’établissement de la fiche bucco-dentaire. Dans les mois qui suivent sa formation, il sera en lien avec un chirurgien-dentiste référent (mission ouverte à tout praticien en exercice dans la région, et soutenu par une association départementale de promotion de la santé). Ce dernier accompagne le CSO dans le déploiement de ses missions.

C’est l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) qui a en charge l’organisation de ces formations. Les préinscriptions sont à faire sur le site de l’UFSBD 44 (http://www.ufsbd44.com)

3 – la réalisation d’un bilan bucco-dentaire à l’entrée : pour tout nouveau résident, le CSO organise une consultation en cabinet dentaire. Une fiche bilan est complétée par le chirurgien-dentiste et remise au patient. Le praticien touchera, en plus du coût de la consultation réglée par le patient, une indemnisation complémentaire versée par l’URPS sur les fonds de l’ARS (FIR).

L’ambition de ce projet est d’être appliqué dans les EHPAD dans un premier temps, puis d’être décliné aux établissements accueillant des personnes en situation de handicap sur l’ensemble de la région.

Une phase d’expérimentation est actuellement en cours en Vendée.

 

Pour toute information complémentaire:

Plaquette d’information destinée aux EHPAD :

NBH plaquette EPHAD

Plaquette d’information destinée aux Chirurgiens-Dentistes :

NBH plaquette CD