L'aide au stage actif

Afin d’augmenter le nombre d’installation dans les zones sous-dotées/très sous-dotées, l’URPS se propose de soutenir les étudiants en 6ème année d’odontologie qui doivent effectuer leur stage (250h) en cabinet libéral. Ce soutien financier, d’un montant de 500 €, vise à favoriser la réalisation de ce stage dans une zone sous-dotée/très sous-dotée.

Pour cela, les étudiants doivent :

Pour l’année universitaire 2018/2019, cette aide est accordée à dix étudiants maximum.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 novembre 2018.